Accueil du site > INFORMATIQUE > Linux/Ubuntu > Synchronisation PDA, Smartphones et PC sous Linux

Synchronisation PDA, Smartphones et PC sous Linux

La quête du Graal ?

lundi 5 mars 2007, par Thierry Bothorel

J’avais déjà essayé de synchroniser mes contacts, mon agenda et mes taches sous Linux il y a quelques temps entre Evolution, un Palm T3 et un Nokia 7650. Je n’y étais parvenu que partiellement. Je suis tombé récemment sur cet article, Synchronisation Google Calendar avec Evolution (Etch) où l’auteur cite l’article à la source de sa révélation.

Les utilisateurs professionnels de PDA sous Windows Mobile connaissent bien la synchronisation de leur PDA avec leur messagerie Exchange. Bien que certains problèmes surviennent comme l’apparence de doublons lorsqu’on migre la synchronisation de Microsoft ActiveSync (cable ou GPRS/Edge) vers des solutions comme Orange Bureau par exemple, on peut dire que cela fonctionne bien. C’est le moins qu’on puisse demander à une solution intégrée. De plus cette solution est complète, car elle englobe non seulement les contacts, le calendrier (rendez-vous) et les taches mais aussi les emails, ce qui est moins courant.

Pour les particuliers, certaines solutions existent. Orange possède une application via son site (par inscription à « Mon compte »), mais qui date d’au moins une année. Elle fonctionne très bien, mais aucune mise à jour n’a été effectuée, donc impossible de faire du syncML avec tout les mobiles récents. Pour certaines taches comme la synchronisation spécifique de Google Calendar avec un mobile, certaines solutions spécifiques existent : GooSync et GCALSYNC.

Sous Linux, pourquoi la quête du Graal ? Personnellement j’utilise :

- Thunderbird pour la messagerie avec sa propre liste de contacts
- Evolution pour les taches, agenda personnel et agendas publics, contacts
- Palm T3 avec également contacts, taches et agenda
- Un veux Nokia 7650 avec ses contacts, son agenda et ses taches

Je voudrais que la liste des contacts, l’agenda et les taches soient les mêmes pour les 4 logiciels ou matériels (j’exclu les mails personnellement). Utopie ? Presque, effectivement parfois je me dis que je m’embête pour rien. Mais on est un geek ou on ne l’est pas, et c’est la difficulté d’atteindre cet objectif qui rend la chose intéressante !

Autant le dire tout de suite, je ne suis pas arrivé totalement à mes fins. Je m’étais déjà attaqué à ce problème il y a 4 mois et j’étais parvenu à la situation suivante :

- Evolution me sert de point central pour mon agenda, contacts et taches


- La synchro avec le Palm est très bien gérée sous Gnome par le “cradle” et l’applet “Gnome-Pilot” et son plugin pour Evolution. De plus j’ai été agréablement surpris par l’application J-Pilot, l’équivalent de Palm Desktop sous Windows. Ce ce point de vue j’estime avoir atteint un degré d’utilisation du Palm identique à la paire Palm Desktop / Outlook sous Windows, à l’exception de la synchronisation des courriels.


- Je n’étais pas parvenu à intégrer le Nokia dans la chaine. A ce titre la réussite où non de la communication entre votre téléphone et Linux dépend beaucoup de votre modèle de téléphone et de la version des outils linux utilisés. Pour ma part, avant même de parler de synchronisation, je me suis cassé les dents sur les outils suivant :

je suis donc parvenu à réaliser des synchronisations entre le Nokia et Evolution grâce au plugin SyncMl pour Multisync, tous les deux étant disponibles dans Synaptic. Malheureusement encore une fois le résultat est désastreux. Les contacts sont dupliqués, voire corrompus à chaque synchronisation, même si aucune information n’a été modifiée de chaque côté. Au vu de ce que j’ai pu lire dans les forums, il semble que bon nombre de personnes aient des problèmes avec Multisync. Le résultat est tout de même très dépendant de la version de Multisync utilisée. Ma version est celle disponible dans les dépôts pour ma distribution Ubuntu qui n’est pas très récente. De plus les dernières versions de Multisync utilisent maintenant Opensync, donc le résultat peut changer avec une configuration différente.

En dehors de la chaine de synchronisation, ma découverte de SyncML m’a permis de tester la synchronisation on-line en ouvrant un compte gratuitement sur le site Mobical [*]. Dans ce contexte la synchronisation marche parfaitement. Dans le paramétrage de SyncML du Nokia, soit on veut pouvoir effectuer une synchronisation de n’importe où en indiquant un point d’accès GPRS, soit on synchronise uniquement chez soi pour ne rien payer on utilise sa connexion adsl.

Au bout du compte, pour avoir le mobile synchronisé avec Evolution et le Palm, j’étais obligé de faire la manipulation suivante :

- Synchro entre le Palm et Evolution.
- Redémarrage du PC sous Windows en dual boot.
- Synchro de mon Palm avec Outlook (conduites Outlook sans passer par Palm Desktop)
- Synchro Nokia avec PC Suite en ayant paramétré Outlook comme [PIM]

Ouf ! Mon espoir d’abandonner Windows pour la synchronisation ou la connectivité aux appareils en prend un coup. De plus vous noterez que pour l’instant Thunderbird n’est pas concerné du tout.

La dernière chance

J’en étais resté à ce point il y a 4 mois lorsque récemment j’ai commencé à me servir de Google Agenda (Google Calendar). En déplacement j’ai mon agenda normalement sur le Palm ou le mobile, mais dans Evolution j’ai commencé à afficher certains agendas publics qui m’intéressent. Ces agendas utilisant le standard ICalendar, le seul moyen de les visualiser à l’extérieur est d’utiliser un calendrier permettant de les utiliser. Plusieurs solutions existent mais étant déjà utilisateur des services Google et de sa page Google personnalisée, je veux utiliser dans ce cadre l’Agenda Google qui permet d’afficher des calendriers publics en plus de son propre calendrier. Oui, mais comment ne pas tout avoir à ressaisir ? Comme indiqué en entête, en faisant des recherches sur ce sujet je suis tombé sur cet article, Synchronisation Google Calendar avec Evolution (Etch) où l’auteur cite l’article à la source de sa révélation.

Je vous laisse lire les articles de ces deux liens. En résumé, le site ScheduleWorld est une application serveur pour les mobiles, gratuite (pour combien de temps ?) et basée sur Funambol. Elle fournit une source globale de synchronisation des agendas, des contacts, des tâches et notes pour un grand nombre de mobiles, PDA et logiciels supportant SyncML. La synchronisation entre ScheduleWorld et Evolution demande l’installation de l’utilitaire en ligne de commande SyncEvolution, spécialement conçu pour synchroniser avec un serveur de type Funambol utilisant SyncML comme ScheduleWorld.

Exemple de synchronisation entre Evolution et ScheduleWorld

Le site propose une interface permettant de gérer directement l’agenda et les tâches en ligne, mais aucune pour les contacts. Mais nous n’en avons pas besoin car nous utiliserons le serveur uniquement comme interface entre nos différents PIM.

L’intérêt pour moi est triple :

- pouvoir utiliser ce serveur comme source de synchronisation avec le Nokia au lieu de Mobical et ainsi intégrer le mobile à la chaine de synchronisation
- ScheduleWorld supporte la synchronisation directement avec l’Agenda Google. Si vous saisissez un évènement dans Google Calendar et demandez une synchronisation de votre mobile ou d’Evolution, l’évènement est directement récupéré !
- Pouvoir enfin intégrer Thunderbird à la chaine de synchronisation (contacts). Il existe deux plugins SyncML pour Thunderbird, TSync listé dans les clients compatibles sur le site de ScheduleWorld, et SyncSW, tout récent mais avec des mises à jour tout les jours où presque en ce moment.

Résultat des courses

La synchronisation des contacts pose le plus de problèmes. Les limitations proviennent des différents PIM utilisés. J’ai relevé les problèmes suivants :

- Certains PIM gèrent plus d’informations que d’autres ou gèrent des informations qui sont propriétaires et ne sont pas récupérées par les autres PIM. Plus vous avez de PIM intervenants dans votre chaine, plus ce problème prend de l’importance. Par exemple dans ma chaine de synchronisation, Evolution est le plus riche, mais certains des champs disponibles n’existent pas dans la norme vCard.

- Le point précédent ne serait pas un problème si tous les outils de synchronisation savaient fusionner leur informations avec celles qu’ils mettent à jour au lieu de les écraser. C’est ce qui se passe pour l’instant avec SyncSW pour Thunderbird. Au moment où je l’ai testé, lorsque une modification provient d’un contact Thunderbird, tous les champs non gérés par ce dernier sont effacés dans les autres PIM après synchronisation. J’ai averti l’auteur qui doit corriger ce problème.

- Certains PIM contiennent quelque bugs. Par exemple bien que le Nokia gère les types d’email Autre, Travail et Domicile, lorsqu’un contact est récupéré dans Evolution suite à une modification dans le Nokia, les trois emails se retrouvent avec le type Autre dans Evolution.

Onglet principal d'un contact dans Evolution

- Bugs et/ou limitations (non exhaustif).

  • L’intégralité des informations gérées par le PIM n’est pas utilisée lors de la synchronisation. Par exemple, bien qu’on puisse ajouter plus de deux adresses emails à un contatct dans le Nokia 7650, lors d’une synchronisation seuls les Slot 1 et 2 sont synchronisés.
  • Le client SyncML du Nokia ne gère pas les tâches.
  • Les évènements récupérés dans le Nokia sont systématiquement décalés d’une heure. Je n’ai pas trouvé de paramétrage pour régler ce problème.
  • Mieux vaut éviter la création d’évènements récurrents dans l’Agenda si au moins un élément de la chaine ne le gère pas où mal.
  • Mieux vaut éviter les évènements de type "Journée entière" sur plusieurs jours si un élément de la chaine ne le gère pas.

Voici par exemple le tableau qui m’a servi à récapituler mes observations :

Concordance des champs
vCard2.1 (Nokia/Palm) vCard3.0 (Evol.) Evolution Nokia 7650 Palm T3 [51] Thunderbird
Téléphone
TEL ;VOICE TEL ;ENGINE=VOICE Autre tél Tél.
TEL ;VOICE;HOME TEL ;ENGINE=HOME  ;ENGINE=VOICE Tél (domicile) Tél (domicile) Domicile [52] [53]
TEL ;VOICE;WORK TEL ;ENGINE=WORK  ;ENGINE=VOICE Tél (bureau) Tél (travail) Bureau [52] [53] Travail
TEL ;CELL TEL ;ENGINE=CELL Tél portable Portable Mobile [52] [53] Portable
TEL ;CELL;HOME Portable (privé)
TEL ;CELL;WORK Portable (prof.)
TEL ;FAX TEL ;ENGINE=FAX Autre fax Fax Fax (convertit de TEL ;FAX;WORK)  [52] [53]
TEL ;FAX;HOME TEL ;ENGINE=HOME  ;ENGINE=FAX Fax (domicile) Fax (domicile)
TEL ;FAX;WORK TEL ;ENGINE=WORK  ;ENGINE=FAX Fax (bureau) Fax (travail)
TEL ;ENGINE= "X-EVOLUTION-COMPANY" Tél (société)
TEL ;ENGINE=PREF Tél principal
Adresse électronique
EMAIL EMAIL ;ENGINE=OTHER Autre tél E-mail [55] [56] E-mail (convertit en EMAIL ;INTERNET de EMAIL) [54]
EMAIL ;HOME EMAIL ;ENGINE=HOME Domicile E-mail (domicile)  [55] [56] Adresse alternative
EMAIL ;WORK EMAIL ;ENGINE=WORK Bureau E-mail (travail)  [55] [56] Adresse electronique
Divers
ORG ORG Société Entreprise Société Société
BDAY BDAY Date naissance Anniversaire
X-EVOLUTION- ANNIVERSARY Anniversaire
URL URL Site internet Adresse URL
URL ;HOME Adresse URL (dom)
URL ;WORK Adresse URL (trav) Site Web
NOTE NOTE Notes Notes
NICKNAME Surnom

Pour finir

Pour faire fonctionner l’ensemble sans trop de problèmes, j’ai du m’astreindre à quelques règles :

- Créer les enregistrements (notamment les contacts) de préférence en local dans Evolution.
- Si malgré tout des contacts sont créés en dehors d’Evolution, les corriger et éditer ensuite uniquement dans Evolution
- Eviter d’utiliser des champs “trop exotique” si on peut s’en passer.

Le point important est de choisir un logiciel PIM de référence pour modifier des enregistrements pour éviter la propagation d’erreurs. Ne vous servez des autres PIM qu’en visualisation ou éventuellement pour créer de nouveaux enregistrements si vous ne pouvez réellement pas le faire dans le PIM principal.

Ce n’est pas encore parfait, mais pour des besoins non professionnels et en utilisant uniquement des logiciels gratuits et/ou Open Source, je n’aurai pas imaginé lors de mon passage à Linux parvenir à un tel résultat.

Portfolio

Client de synchro du Nokia 7650 Synchro Nokia en cours Paramètres SyncML du Nokia pour ScheduleWorld Paramètres point d'accès Bluetooth du Nokia

Documents joints

  • Instructions pour le Nokia 6600/7650 Instructions pour le Nokia 6600/7650 (PDF – 17.5 ko)

Notes

[PIM] Personal Information Manager

[SyncML] SyncML : Langage de synchronisation de données (calendrier, agendas…) entre appareils portables et postes fixes, basé sur XML

[1] Site indisponible, voir PDF joint

[2] Page originale

[*] Mon propre article listant les liens pour le partage de l’accès Internet de son PC sous linux avec le Nokia en Bluetooth

[*] Article succinct en français sur Mobical

[51] Ne synchronise qu’une seule adresse postale (au choix bureau, domicile ou autre)

[52] Téléphones : ne synchronise que les SLOT 1 à 4

[53] Le téléphone Slot 1 se met automatiquement en préféré lors d’une synchro vers Evolution

[55] Lors d’une mise à jour depuis le Nokia, toutes les adresses email arrivant dans Evolution sont de type Autre

[56] Bien que les trois types d’emails soient gérés, seul les slot 1 et 2 sont synchronisés

[54] Email : ne synchronise que Slot 1 (autre)

Répondre à cet article | RétroLiens :0


11 Messages de forum

  • Synchronisation PDA, Smartphones et PC sous Linux Le 31 décembre 2007 à 11:54

    Bonjour,

    Félicitation pour cet article (pédagogie, soin dans la rédaction, citation de l’ensemble de vos sources…).

    Vraiment merci.

    Répondre à ce message

    • Synchronisation PDA, Smartphones et PC sous Linux Le 27 août 2009 à 00:09 , par Uglycharly

      Dans tous les cas, les smartphones sont faits pour Windows Mobile et malheureusement on n’est pas prêts de s’en passer.

      Et du coup les téléphones avec un linux embarqué ne communiquent avec aucun agenda ni liste de contacts ?

      Comment se passer de Google dans ces non solutions proposées ?

      J’ai testé un autre truc fumé ! Synchroniser thunderbird+sunbird sous windows avec mon bigophone, un smartphone mio a701 (qtek). Il existe une solution payante qui marche à tous les coups avec les WM5-6 ! C’est rassurant de savoir que pour ne pas payer ni utiliser Outlook il faut synchroniser un logiciel payant à une messagerie gratuite open source ! Ah et j’oubliais la farce, ce logiciel payant communique avec active sync (ou son successeur tout aussi mauvais sous vista) !

      La vérité c’est qu’il faudrait un standard comprenant au moins le protocole de synchronisation et les bases de données minimales. Dans quelques années on verra surement des posts type "je n’arrive pas à synchroniser mon smartphone linux avec outlook" … et donc aucune marque n’aura révolutionner l’affaire car chaque téléphone n’aura qu’une solution bureautique.

      Du coup, on va tous entrer dans l’ère de Google et des Google Phone une fois que tous les iphones vous auront éborgnés… Alors que le consommateur il veut que n’importe quel bigo se synchronise avec ses outils de travail : agendas/calendriers/contacts partagés sans considération d’environnement windows ou linux. Moi je vous le dis, c’est que de l’électricité windows et linux !

      Sinon j’avais entendu dire que les solutions groupware type E-groupware proposaient des outils sync ml très performants. (Au moins si on externalise les données, autant le faire sur son propre serveur hein !) A la lecture de ton article et notamment du tableau (qui m’a beaucoup amusé) des correspondances de champs des données, je ne vois pas comment tout mon environnement bureautique va être le monopole d’un éditeur logiciel. S’ "organiser" va demeurer "être forcé d’avoir tous les outils d’une marque".

      Aujourd’hui crosoft, demain apple et google. Au lieu du librisme dans sa splendeur. Du coup, il faut surveiller les OS linux et l’évolution des outils libres. Le problème de synchronisation reste une arnaque organisée par des marchands de licences propriétaires.

      Et donc pourquoi je parle de Google, juste parce que je bosse dans les techno 2.0 et qu’on n’a pas envie de paranoïer sur des trucs du genre "Google est mon concurrent, comment faire en sorte que personne n’utilise gmail qui est le seul webmail aussi classe, pour m’écrire ?" Ou se dire que nous avons construit big brother google sur big mama crosoft.

      Et c’est le même souci à posteriori sur les solutions de synchronisation via un serveur online. Je rappelle que la nature même d’un PAN (personal area network) c’est la confidentialité et l’intégrité des données. Alors stop aux solutions du genre google révolutionne ma vie : je cherche tout depuis "google", j’ai un google phone, le google calendar partagé avec ma tribu de @gmail.com, je tchatte sur google talk, j’achète les appli embarquées google .. .. stop franchement, on est libriste ou ne l’est pas !

      Du coup l’article ne répond pas à ma question : comment je vais en finir avec windows et limiter son utilisation à jouer. J’ai adopté linux maintenant il serait temps que je puisse intégralement bosser avec !

      et les solutions genre : avec ce portable là oui et celui là non… un OS qui n’utilise pas de normes est un système à part. Même open source, si ce n’est pas le même format ( et pourtant si c’était qu’une question de champs le XMI gérerait ça) la solution ne sera pas maintenue très longtemps ’du coup le mec qui a ce téléphone devra garder telle version de noyau linux avec telle version d’environnement….

      Merci pour ton super article

      Répondre à ce message

  • Synchronisation PDA, Smartphones et PC sous Linux Le 19 février 2008 à 11:17 , par promeneur

    cet article donne de l’espoir. Mais personnellement j’attends l’arrivée de téléphone et pda sous linux
    - aménageable comme mon linux sur mon PC(neo free runner(printemps 2008), google android, limo, greenphone, familiar etc ;)
    - connectable via un protocole réseau via bluetooth ou wi-fi donc que des protocoles standards de connexion et non propriétaires
    - la suite kde-pim sur toute la chaine PC, pda , téléphone

    il suffira d’être sûr d’avoir la même version kde-pim pour avoir la même version des formats icalendar et vcard

    Répondre à ce message

  • Bravo pour la forme impeccable de l’article et surtout pour l’ENORME boulot qui a été nécessaire à sa rédaction. Cette article est la référence actuelle sur le sujet

    Répondre à ce message

Répondre à cet article