Accueil du site > INFORMATIQUE > Linux/Ubuntu > Optimiser Gnome et Ubuntu

Optimiser Gnome et Ubuntu

samedi 17 mai 2008, par Thierry Bothorel

L’idée de ce billet m’est venue alors au fur et à mesure que je prenais des notes dans mes recherches sur l’amélioration des performances de mon système Ubuntu. On trouve plein de choses sur le net, mais aucune n’est exhaustive. Je ne prétend pas que ce billet l’est, il me sert simplement de "pense-bête" sur ce que j’ai fais.

  Sommaire  

 Diverses optimisations

Internet / Réseau

Temps de chargement très long de Gnome depuis upgrade vers Gutsy.

Editer le fichier /etc/hosts. Si vous voyez ces deux lignes

Remplacez les par :

Désactiver le support d’IPV6

Ajoutez une ligne

dans le fichier /etc/modprobe.d/blacklist

Fichier d’échange

Si vous avez 1.5 GB de mémoire vive ou plus, diminuez la propension de Linux à utiliser le fichier d’échange. Le système travaillera un peu plus en mémoire et sera plus réactif. Ouvrez le fichier /etc/sysctl.conf et ajouter la ligne suivante :

où XX est ègal à une valeur inférieur à 60 (valeur par défaut). Personnellement j’utilise la valeur 10 avec 3Gb de Ram. Attention ce paramètre est à utiliser avec précaution (ne jamais mettre 0 par exemple).

Pré-charger les programmes

Installer preload

Ce petit utilitaire que vous installez et oubliez scrute en permanence les programmes chargé et en se basant sur leur taux d’utilisation les pré charge en mémoire de façon à accélérer leur ouverture. [2]

Profiler le lancement des services et programmes

Une fois que vous avez fait toutes vos optimisations, vous pouvez demander au kernel d’optimiser le lancement des programmes. Au démarrage lors du lancement de Grub, si vous n’avez pas de multiboot, tapez ESC pour avoir le menu de Grub.

— Sur la première ligne qui est normalement le système lancé par défaut, tapez ’e’
— Descendez sur la ligne “kernel”
— Tapez ’e’ à nouveau
— Vous vous retrouvez à la fin de la ligne d’option passée au kernel.
— Faite un espace puis tapez

— Validez par Entrée
— Tapez ’b’ pour booter normalement.

Ce boot devrait être plus long que d’habitude mais ensuite les suivants seront plus rapides. Cette opération peut être renouvelée de temps en temps, notamment si vous avez modifié votre système ou après avoir upgradé votre distribution.

P.-S.

Il est possible que certains des changements soient écrasés après une mise à jour de la distribution, il faudra repasser dessus ensuite.

Références en dehors de celle citées dans le document : GNOME 2.14 Desktop System Administration Guide - Improving Performance, Analyzing and Improving GNOME Startup Time HowTo : Speed up ubuntu boot process - the way you can feel it

Notes

[2] Note : il semble que suivant les machines le gain ne soit pas vraiment perceptible, voire néfaste.

Répondre à cet article | RétroLiens :0


4 Messages de forum

Répondre à cet article