Accueil > DIVERS > KALI

KALI

mardi 2 janvier 1996, par thierrybo

Le principe de Kali est simple. Il fait croire aux jeux qui sont faits pour fonctionner en réseau IPX (dont la série des Doom-like) qu’ils sont en présence d’un réseau de ce type alors qu’ils sont sur Internet.

Celà peut paraitre anodin, mais en fait ce logiciel fait sauter la barrière dont je parlais précédemment, à savoir le peut d’audience de ces jeux (sur l’aspect du jeu réseau).

Kali a en plus une caractéristique unique. Il n’est pas un serveur de jeu à proprement parler comme MPLAYER, TEN et d’autres, mais c’est un ensemble de serveurs. N’importe quel fournisseur d’accès peut décider d’installer un serveur KALI chez lui. Ainsi référencé, il sera vu dans la liste des serveurs par les joueurs du monde entier. Il en existe des centaines. Dans les antilles françaises, j’en connais pour l’instant un seul, hébergé par SASI. Malheureusement pour jouer ensemble, il faut être sur le même serveur, et sur de petits fournisseurs comme celui là je n’ai jamais vu plus de 2 personnes (moi y compris), ce qui est insuffisant.

Les premières versions de Kali affichaient seulement la liste de tous les serveurs dans le monde. Il fallait d’abord se connecter sur un puis rechercher les jeux en cours. Les dernières versions affichent dans une nouvelle fenêtre non pas la liste des serveurs, mais la liste de jeux et parties en cours dans le monde entier, quelques soient l’endroit où ils se trouvent. Extraordinaire ! et c’est totalement transparent pour l’utilisateur !

Maintenant pourquoi je préfère jouer à Descent plutôt qu’à Doom. Comme vous avez du le comprendre avant, je joue de temps en temps à des jeux d’action, je n’ai pas envie de me casser la tête. Descent a un avantage immense par rapport à Doom ou d’autres jeux, c’est la possibilité de rentrer dans une partie déjà commencée. Dans les autres jeux comme Doom, la partie à plusieurs doit être commencée EN MEME TEMPS par tous les joueurs, ce qui nécessite de trouver des joueurs, se concerter en ligne, etc... Alors qu’avec Descent, voici comment celà se passe :

  1. Lancez votre connexion à Internet
  2. Lancez KALI
  3. Cliquez dans la fenêtre des parties en cours sur une partie de Descent
  4. Cliquez sur l’icône Descent de KALI
  5. Le jeu se lance. Vous choisissez IPX et REJOINDRE une partie en cours (à partir de maintenant vous n’êtes plus dans KALI, vous êtes dans le jeu)
  6. Au bout d’une ou deux secondes, la liste des parties en cours s’affiche. Choisissez en une.
  7. Si le nombre maximum de joueurs n’est pas atteint, et si la partie n’est pas privée, vous commencez !

La première fois que j’ai essayé, j’avoue avoir été surpris. Avec ce genre de programme, je m’attend à un tas d’erreurs, et un temps de paramétrage qui vous décourage de jouer une fois terminé.

Mais là, j’avais du mal à croire que je jouais contre 8 autres joueurs aux quatre coins du monde. Et le plus incroyable, c’est que je n’ai pas vu de différence en passant du jeu en local sous Dos à Internet sous Windows 95. Il est vrai que Descent I n’est pas gourmand et s’adapte très bien à ce genre d’opération (machine P150mhz / 16M Ram).

Pour ne pas avoir d’ à-coup dans les déplacements, il ne faut pas jouer pendant les périodes embouteillées. Evidemment ici aux Antilles on est avantagé puisque le soir le traffic est plus faible aux USA, alors qu’à 21 heures en Métropole, il est entre 9h et 14h aux USA.

Il faut également avoir un temps de réponse pas trop long, inférieur à 300ms étant idéal. KALI affiche cette valeur pour tous les serveurs du monde entier qu’il trouve et les classe dans cet ordre, facilitant le choix.

Si vous voulez plus de renseignements, visitez le site de Kali.

Vous pouvez également consultez un article extrait de la defunte revue Univers Jeux & Micro, qui était la traduction d’un article paru dans la revue Computer Gaming World.

Répondre à cet article | RétroLiens :0


2 Messages

  • KALI Le 15 octobre 2006 à 18:26, par Epice

    Ce jeu a l’air cool mais comment on fait pour y jouer

    Répondre à ce message

    • KALI Le 19 octobre 2006 à 16:57, par Thierry Bothorel

      Salut,

      ce n’est pas un jeu c’est un logiciel permettant de faire tourner des jeux en réseau local sur Internet !

      Répondre à ce message

Répondre à cet article