Accueil du site > DIVERS > KALI

KALI

mardi 2 janvier 1996, par Thierry Bothorel

Le principe de Kali est simple. Il fait croire aux jeux qui sont faits pour fonctionner en réseau IPX (dont la série des Doom-like) qu’ils sont en présence d’un réseau de ce type alors qu’ils sont sur Internet.

Celà peut paraitre anodin, mais en fait ce logiciel fait sauter la barrière dont je parlais précédemment, à savoir le peut d’audience de ces jeux (sur l’aspect du jeu réseau).

Kali a en plus une caractéristique unique. Il n’est pas un serveur de jeu à proprement parler comme MPLAYER, TEN et d’autres, mais c’est un ensemble de serveurs. N’importe quel fournisseur d’accès peut décider d’installer un serveur KALI chez lui. Ainsi référencé, il sera vu dans la liste des serveurs par les joueurs du monde entier. Il en existe des centaines. Dans les antilles françaises, j’en connais pour l’instant un seul, hébergé par SASI. Malheureusement pour jouer ensemble, il faut être sur le même serveur, et sur de petits fournisseurs comme celui là je n’ai jamais vu plus de 2 personnes (moi y compris), ce qui est insuffisant.

Les premières versions de Kali affichaient seulement la liste de tous les serveurs dans le monde. Il fallait d’abord se connecter sur un puis rechercher les jeux en cours. Les dernières versions affichent dans une nouvelle fenêtre non pas la liste des serveurs, mais la liste de jeux et parties en cours dans le monde entier, quelques soient l’endroit où ils se trouvent. Extraordinaire ! et c’est totalement transparent pour l’utilisateur !