Accueil du site > INFORMATIQUE > Systèmes de publication web > SPIP > Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel

Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel

mardi 6 septembre 2005, par Thierry Bothorel

Quelques impressions après avoir "essayé" ces deux Systèmes de Gestion de Contenu.

Je ne travaille pas dans l’informatique, je ne suis webmestre d’aucun site, mon expérience se limite aux sites personnels. Je ne suis qu’un simple utilisateur "avancé" de ces outils, parce que çà me passionne, donc prenez ce qui suit juste pour ce que cela représente, juste quelques pistes.

En effet quand j’ai commencé à m’intéresser à la création de pages web, j’utilisais des éditeurs classiques ou codais à la main. Je n’ai vraiment essayé jusqu’ici que trois Systèmes de Gestion de Contenu (CMS en anglais) :

- Ovidentia :
Le 1er que j’ai testé. Il m’avait tellement plu que j’avais convaincu le responsable informatique de l’entreprise où je travaillais à l’époque de l’installer. Mais Ovidentia n’est pas adapté à un site communautaire ou dans mon cas pour un site personnel. Il est très orienté Intranet et travail collaboratif (règles d’approbation des documents en fonction de l’organigramme de l’entreprise, etc..)

- Mambo (oups, pardon c’est Joomla ! maintenant) :
J’ai craqué pour lui lorsque j’ai décidé de passer mon site personnel sur CMS, c’était au moment où Mambo "explosait" dans la presse informatique…

- SPIP :
J’avais déjà lorgné sur lui au moment du choix de Mambo, mais SPIP m’avait semblé plus "difficile" d’accès à l’époque. Au final, je suis revenu à SPIP :


Le choix d’un CMS pour un site personnel doit se faire en dressant une liste des fonctionnalités que l’on désire à celles offertes par les CMS.

En ce qui me concerne, la première chose est que je suis (1) faignant ! (2) très mauvais designer, pour l’apparence d’un site (j’espère être meilleur programmeur amateur !).

J’ai donc pris la décision de renoncer à faire un beau site, et au contraire d’aller vers quelque chose qui soit le plus nu possible où seul le contenu importe. Sur ce plan là, et en rapport avec le point (1), SPIP me convient beaucoup plus que Joomla, car le squelette par défaut de SPIP est fonctionnel tout de suite. Pas très original, mais fonctionnel. Je n’ai pas à me prendre la tête pour le modifier, sauf pour rajouter quelques fonctionnalités. Et de cette façon je pourrais continuer à intégrer les mises à jour des prochaines versions plus facilement.

Si vous avez déjà installé Joomla, vous savez déjà qu’aucun des trois ’templates’ (les squelettes de Mambo) ne correspond à ce critère. Ils sont sensés mettre en valeur la capacité de Mambo à présenter un portail "riche" dans la droite lignée de ce qu’on trouve le plus sur Internet. J’ai du chercher un template sur le net le plus simple possible et le modifier pour l’adapter à mes besoins.

Sur ce plan là, vous pouvez penser pourquoi dans ces conditions j’ai choisi Mambo ? Il se trouve qu’en 2004, j’avais deux "travaux en cours". D’une part faire une proposition pour convertir le site Strategikon, le portail français des Jeux de simulation historiques, et faire un cd-rom pour les parents des élèves d’une école. Dans les deux cas j’avais choisi Mambo pour les réaliser, et j’ai pensé que le choisir pour mon site personnel permettrait de faire "une économie d’échelle !". Pour le cd-rom, Mambo me permettait de créer le contenu en local, puis de graver le cd à l’aide des fichiers générés par un "aspirateur" de site comme [Wget]

Le site Strategikon était en 2004 créé et maintenu à l’aide d’outils classiques de création de pages web, et le webmestre était le seul à pouvoir ajouter et modifier le contenu. Joomla était très adapté pour ce type de site et j’ai donc réalisé le site complet, avec exactement la même apparence que l’ancien site, mais géré par Mambo ce qui permettait d’avoir plusieurs auteurs. Comme vous pouvez le voir, finalement c’est un dérivé de Wiki qui a été retenu.

Voyons un peu les deux CMS, en présentant les inconvénients de chacun (c’est plus facile !) :

 CE QUE JE REPROCHE A SPIP

- La réécriture d’url est très bien gérée, sauf un point qui peut s’avérer gênant. A la création d’article, SPIP stocke dans la base de données le nom réécrit de l’URL en fonction du titre de l’article. Si vous changez plus tard le titre de cet article, le nom réécrit n’est pas modifié dans la base. C’est plutôt une bonne chose puisque votre page peut être déjà référencée par d’autres sites ou des moteurs de recherche, et ceci évite que son URL ne change.

Là ou c’est moins drôle, c’est que j’ai découvert que l’utilisation du bouton « Voir en ligne » met à jour systématiquement le nom réécrit dans la base ! Cela peut mettre par terre votre site sans que vous vous en rendiez compte, puisque le réflexe quand on a finit de créer ou modifier un article est de cliquer sur ce bouton pour voir le résultat. Et à un moment donné, même si vous faites attention aujourd’hui, vous vous ferez “avoir” !
La solution, ne jamais cliquer sur le bouton « Voir en ligne ». Naviguez plutôt sur votre site publique, et utilisez le bouton “Recalculer cette page”, qui lui ne génère pas de recalcul de l’URL.

- Pas de gestion de la mise "hors-ligne" temporaire du site (pour une mise à jour par exemple).

- L’absence de gestion fine de la poubelle. Il n’y a pas de véritable "corbeille" qu’on vide quand on a envie. Il n’y a pas de gestion de la poubelle pour les rubriques non plus.

- La gestion des pièces jointes n’optimise pas l’espace disque. Si on veut utiliser à nouveau une image ou un document qui a déjà été envoyé au serveur dans un autre article, il faut l’envoyer une nouvelle fois au serveur. Pour éviter cela, il faut aller sur l’article en question, noter le numéro de l’image ou du document, et l’insérer à la main dans le nouvel article. Même dans ce cas, il ne sera possible de les insérer que dans le corps de l’article, impossible de le mettre en "pièce jointe" [1].

- Impossibilité de pré-visualiser une modification à un article sans le mettre en ligne. Avec Mambo, si vous éditez un article déjà en ligne, vous pouvez visualiser le rendu final avant de valider les modifications. Avec SPIP, pour voir le résultat, il faut le valider, ce qui peut être problématique si ce n’est pas concluant.

- Impossibilité de précisez une date de création d’article avant sa mise en ligne. Il faut d’abord le mettre en ligne, puis l’éditer à nouveau pour pouvoir changer ce paramètre.

- Absence d’une API pour pouvoir modifier la barre d’outil de création d’articles. Pour ajouter des boutons à la barre typographique ou un éditeur WYSIWYG, il faut modifier les fichiers de SPIP, ce qui est problématique pour les mise à jour. A contrario Mambo excelle dans ce domaine, puisqu’il a été conçu dès le départ pour recevoir des "plugins" (ajouts d’extensions au système de base).

- Absence du choix du préfixe des noms de table dans les écrans d’installation. Il est courant sur les hébergements gratuits ou même les hébergements payant d’entrée de gamme de n’avoir qu’une seule base Mysql à sa disposition. Bien sûr, après recherche dans la documentation, il est possible avant de lancer l’installation de créer le fichier “mes_options.php3” et d’y inclure le préfixe des tables. Mais ce n’est pas satisfaisant :

  • Ce n’est pas intuitif
  • Cela oblige à installer SPIP par envoi des fichiers par FTP sur le serveur. Si vous utilisez « SPIP loader » pour l’installation automatique, vous ne pourrez pas créer ce fichier “mes_options.php3” avant l’installation et vous ne pourrez pas avoir deux sites SPIP ou plus dans la même base.
  • Enfin le plus grave, la procédure d’installation ne vous fournit aucun avertissement. Comme cela m’est arrivé (en test heureusement), si vous ne faites pas attention, vous installez un deuxième SPIP dans un autre répertoire, et l’installation écrase/met à jour les tables de votre installation SPIP n°1 pour l’utiliser avec SPIP n°2 sans même vous en rendre compte ! La moindre des choses serait d’avertir l’utilisateur avec un message du type « Attention l’installation a détecté la présence de tables SPIP. Si vous continuez elles vont être mises à jour. Est-ce bien ce que vous voulez ? »

- Complexité du système de squelettes. Pour avoir essayé les deux, je peux vous dire que les commentaires que vous pouvez lire précisant que tous les sites Mambo se ressemblent, etc.. sont complètement faux. Il est possible de tout faire avec les squelettes SPIP, de la même façon qu’il est possible de tout faire avec les templates Mambo. La seule différence est que c’est beaucoup plus compliqué de le faire avec SPIP qu’avec Mambo.

Pour comprendre la différence qu’il y a entre le système de template de Mambo et SPIP, je ferais une analogie avec le bloc-notes de Windows et un éditeur de page web comme Dreamweaver. Dreamweaver vous permet avec un bouton de dire qu’une image sera cadrée à droite ou à gauche. Si vous utilisez le bloc-notes, il vous faudra taper à la main le code html correspondant.

C’est la même chose entre les templates Mambo et SPIP. Dans SPIP si vous voulez que dans une page la liste des brèves soit sur le coté droit au lieu du gauche, vous allez devoir intervenir sur plusieurs pages et faire ces modifications dans le code html. Le grand avantage de Mambo est qu’il gère pour vous tous ces problèmes de positionnement dans son interface d’administration. Au final, le développement des templates est grandement simplifié.
Au lieu d’un fichier par page comme dans SPIP, vous créez UN SEUL fichier html et un fichier php ainsi que la feuille de style. Ce template se concentre uniquement sur la présentation, pas du positionnement du contenu. La seule chose à indiquer est le positionnement de quelques grandes zones (Haut, bas, gauche, droite, corps, etc.). Ensuite pour reprendre notre exemple, il suffira dans l’interface privée de Mambo de sélectionner "l’objet’ qu’on veut placer (ici un ’module’ de ’news’) et de choisir à la souris dans une liste déroulante dans quel bloc du template on veut l’afficher ! Si vous avez plusieurs modules dans un même bloc, là encore il suffit d’indiquer l’ordre dans lequel on veut qu’ils apparaissent !
Vous pouvez également appliquer des templates différents pour chaque élément. Avec une telle puissance, Mambo l’emporte au la main sur SPIP pour la création de squelettes. Encore une fois je le rappelle, SPIP permet de réaliser n’importe quel template, mais beaucoup moins facilement et en intervenant beaucoup plus sur les fichiers du squelette.

Pour vous convaincre qu’avec Mambo on peut faire ce que l’on veut, voici les images de la page d’accueil de l’ancienne version du site Strategikon (qui n’utilisait pas de CMS je le rappelle), suivi le la version réalisée avec Mambo.

La version classique :
La version "MAMBOisée" !



- Barre typographique incomplète
J’ai du mal à me positionner concernant la barre typographique de SPIP. Il serait facile de la trouver "bof", pour ne pas dire plus. Ayant participé un temps à la mise à jour de la traduction française du manuel d’utilisation de PEAR [2], je comprend tout à fait les motivations des développeurs. A la manière du format Docbook [3] utilisé pour le manuel PEAR, le principe est de séparer la présentation du contenu. Par exemple avec SPIP pour créer une liste vous écrirez chaque élément sur une nouvelle ligne commençant par un tiret et un espace pour une liste non numérotée, un tiret et un "dièse" pour une liste numérotée comme ceci :

-# Elément 1
-# Elément 2

Avec Docbook vous écrirez <itemizedlist> pour une liste à puce non numérotée, <orderedlist> pour une liste ordonnée par des numéros :

<itemizedlist>
 <listitem>Elément1</listitem>
 <listitem>Elément 2</listitem>
</itemizedlist>

Évidemment l’équipe de SPIP a été obligée d’adopter une syntaxe beaucoup plus simple, l’utilisation de Docbook étant assez complexe.
Le problème que je vois ici est le manque d’aide pour les rédacteurs. L’équipe de SPIP a choisi un langage de mise en forme propriétaire, soit, mais je trouve que la moindre des choses serait encore de présenter à l’utilisateur une barre typographique complète permettant au simple rédacteur de voir tout de suite ce qu’il est possible de faire et pas seulement Italique, Gras, Intertitre, Liens et Notes. Il devrait être possible de faire des liens vers d’autres éléments de SPIP (documents, image, rubrique ,etc..) via un bouton et une sélection à la souris. Il devrait être possible également, après avoir saisi les éléments d’un tableau, de pouvoir après sélection insérer automatiquement tous les séparateurs de colonnes au bon endroit.

L’idéal évidemment serait de proposer un éditeur WYSIWYG qui générerait le code SPIP… mais ceci est une autre histoire. On peut se demander également si le code HTML simple n’est tout simplement pas la solution. La crainte des développeurs est souvent que l’utilisation de ces éditeurs puisse casser l’homogénéité d’un site. Les solutions d’éditeur html pour le WEB proposent la plupart de bloquer les styles à ceux défini par le site web.

 CE QUE JE REPROCHE A MAMBO

  • Mambo est victime de son succès. Des centaines d’extensions voient le jour, certaines plus maintenues que d’autres. Plus vous utilisez de plugins externes (composants, modules, mambots) plus la maintenance de votre site devient compliquée. En effet si vous voulez faire une mise à jour de Mambo parce qu’une faille de sécurité a été découverte, vous allez devoir vérifier vos plugins UN A UN pour vérifier s’ils sont compatibles avec la nouvelle version. Si la réponse est non pour certains, vous allez être obligé d’attendre que tous les développeurs de ces plugins les ai mis à jour. De plus, par expérience la mise à jour même d’un plugin peut devenir un casse tête dans certains cas.

  • Pas de gestion des versions d’articles. Celle offerte par SPIP est vraiment exceptionnelle, même si on est seul à éditer les articles.

  • L’absence totale de support du multilinguisme. SPIP gère presque parfaitement le multilinguisme en standard. Il existe un Composant pour Mambo appelé Mambelfish qui est absolument extraordinaire. Une fois installé il est à mon avis plus puissant que ce qu’offre SPIP, voir mon article Traduire un site avec Mambo et Mambelfish à ce sujet. Toutefois il a deux inconvénients majeurs :

    • C’est un composant, cf. premier inconvénient. Il est question depuis début 2004 déjà d’intégrer ce composant directement à Mambo, pour l’instant toujours repoussé.

    • Ce composant n’est pas autonome contrairement à la plupart des composants. Il modifie un nombre considérable de fichiers ’core’ de Mambo, et çà, ce n’est pas bon du tout.

  • L’absence de gestion des commentaires liés aux articles, il faut installer un composant externe (un comble pour ce type d’application).

  • L’absence de sous-rubrique.

 LE MOT DE LA FIN

Ma liste est plus courte pour Mambo, alors pourquoi ai-je choisi SPIP ? Les éléments clefs qui m’ont fait choisir SPIP :

- Mon site est un simple Blog, et j’ai passé l’âge de vouloir y intégrer une myriade de fonctionnalités :-)

- Dans le cadre d’un simple Blog, la gestion interne de SPIP est plus simple que celle de Mambo.

- Le squelette par défaut me convient parfaitement.

- Mambo ne gère même pas les forums d’articles (ou commentaires) en natif, alors que SPIP oui.

- Mambo ne gère pas le multilinguisme du tout en natif, alors que SPIP oui.


Notes :

Notes

[Wget] Wget, convertit le site dynamique original en pages html statiques simples

[1] Une fonctionnalité unique à SPIP appelée ’portfolio’ permettant de "joindre" des documents ou des images à un article à la manière des emails.

[2] PHP Extension and Application Repository, un dépot centralisé d’applications et d’extensions pour le langage PHP

[3] DocBook est un langage de balisage conçu à l’origine pour la documentation technique informatique (matériel et logiciel)

Répondre à cet article | RétroLiens :1


54 Messages de forum

  • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 25 septembre 2005 à 15:00 , par Globule

    Vos critiques de Joomla ! sont judicieuses. Mais il faut tenir compte de la "jeunesse" de Joomla ! comparée à SPIP. Il ne fait aucun doute que ces remarques ont déjà été prises en compte par les développeur, surtout depuis la scission avec Miro. Surveillez donc les prochaines versions qui ne tarderont pas à arriver et je pense que vous serez surpris par les améliorations apportées..

    Répondre à ce message

    • Merci de cet article, résultat d’une expérience intéressante.

      Seulement, ce n’est pas parce que Mambo a changé de nom est se nomme maintenant Joomla, qu’il faut que vous changiez tous les termes Mambo en Joomla dans votre article !! En effet, vous n’avez pas utilisé Joomla, mais bel est bien Mambo, à l’époque où vous avez choisi ce CMS. Il serait bon à mes yeux, que votre analyse fasse référence à Mambo.

      Simple avis personnel….

      Répondre à ce message

    • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 26 septembre 2005 à 00:49 , par Thierry Bothorel

      Pour le multilinguisme, je “suis” cela depuis un an déjà et malheureusement c’est reporté à chaque fois pour la version suivante.

      C’est assez amusant, ma liste de reproches envers SPIP est bien plus longue que celle de Joomla, mais en vous lisant j’ai l’impression du contraire ! Pour un site communautaire, je choisi sans hésiter Joomla pour la richesse de ses fonctionnalités.

      Répondre à ce message

      • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 26 septembre 2005 à 09:46 , par zan001

        j’utilise Mambo, et autre reproche non cité ici :
        - absence de gestion avancé des utilisateurs comme la creation de groupe, l’attribution de droits, etc… (deja presente sur des concurrents comme nuke ou e107)

        je ne sais pas ce qu’il en est sur SPIP.

        Répondre à ce message

        • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 26 septembre 2005 à 22:47 , par bpixel

          absence de gestion avancé des utilisateurs comme la creation de groupe

          yop ! c exactement le plus gros reproche qu’on peut faire à Mambo/joomla !.

          Moi j’ai entrevu spip … et ai tout de suite choisi Mambo pour le confort du designer. Aucun doute là dessus, c’est de loin le CMS le plus agréable à designer. Les sites réalisés avec mambo ne se ressemblent pas (sauf ceux utilisant des templates free), et avec sa structure modulaire, il nous est très facile de répondre à des demandes spécifiques…

          Une question me taraude l’esprit … Spip offre-t-il la possibilité d’éditer les contenus en front ? Mambo oui, même si c limité (mais ça s’améliore avec quelques petits addons).

          Répondre à ce message

          • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 26 septembre 2005 à 23:49 , par Thierry Bothorel

            Non,

            dans SPIP, tout contenu (brèves (les news de Joomla), articles) est créé dans l’interface privée, sauf les forums d’article évidemment.

            En réponse à zan001, dans SPIP on est soit :

            - super administrateur
            - administrateur
            - admistrateur restreint (gestion de certaines rubriques seulement)
            - rédacteur

            On ne peut pas créer de groupes.

            Répondre à ce message

            • … ou bien encore :

              - visiteur enregistré
              - internaute anonyme

              ce qui fait dans les 6 groupes implicites environ… quand il en faut plus, il faut changer d’outils. CQFD

              à cela, on ajoute ceux qui ne viendront jamais sur le site, ça fait 7 groupes… :-P

              D’autres part, la plus grosse méprise à faire quand on compare deux outils, c’est d’ignorer les objectifs que se fixent leurs développeurs. A ma connaissance, spip et mambo n’ont pas été conçu pour se concurencer, mais pour remplir des objectifs différents… voire pour des populations différentes… c’est important à rappeler, je crois.

              Répondre à ce message

              • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 27 septembre 2005 à 18:23 , par dadousag

                Bonjour,

                Après une longue période chez Xoops et un petit (très petit) tour avec Spip, je suis et reste (pour le moment) scotché à Mambo-joomla. Ceci depuis quelques mois maintenant.

                a) C’est l’un des meilleurs CMS proposés par le monde du libre. Meilleur sur quelques points seulement :

                Mise en page façile et flexible, bonne gestion des menus, lesquels s’affiche ou disparaissent en fonction des sections choisies. Possibilité d’ajouter des composants externes, de changer quasiment toute la disposition. C’est un vrai jeu de construction, et l’on aurait aimé que Spip soit construit sur le même modèle.

                B) Décevant cependant sur bien des points :

                Pas de gestion pratique des permissions et des utilisateurs (d’autres l’on dit avant moi) Pas de sous-catégories, ni d’outil en natif pour réagir à un article (akocomment). L’on est tributaire de programmeurs externes pour obtenir des fonctions souvent basiques chez d’autres. Ces mêmes "composants" ne font l’objet d’aucune validation de conformité et - bien souvent - l’on perd du temps à attendre une mise à jour ou la résolution de bugs.

                Tout ceci fait que, en dépit de possibilités attachantes, l’on a un le sentiment d’un regrêtable gâchis. Accentuée par l’impression que rien n’avance, que les manques signalés sont toujours reportés à une date ultérieure et que la tâche est partagée entre des gens qui ne s’entendent pas. Il était question de laisser la V4.xx au profit d’une V5 corrigeant les manques les plus absurdes. Et puis vlan ! on revient sur une V4 peaufinée et la 5 est reportée aux calendes grecques. Voici maintenant qu’il y a scission entre les premiers concepteurs, les nouveaux concepteurs… on change le nom on cherche un nouveau logo, etc, etc.

                Bien sûr me direz-vous, lorsque l’on est exigent on se tourne vers les solutions payantes. Et là on peut se permettre de rouspeter. C’est vrai ! mais il existe assez de cms qui ne sont que les pâles copies les uns des autres, pour regreter que l’un des meilleurs soit si mal traité.

                Dadousag

                Répondre à ce message

                • Joomla... SPIP... ou une solution payante ? Le 18 novembre 2005 à 00:23 , par olipeos

                  Bien sûr me direz-vous, lorsque l’on est exigent on se tourne vers les solutions payantes. Et là on peut se permettre de rouspeter.

                  rouspéter, mais dans le vide !

                  En général les licenses payantes stipulent bien que tu n’as qu’un droit : te taire, et utiliser la solution telle quelle, en attendant le bon vouloir de l’éditeur en cas de bugs ou de fonctionnalité manquante.

                  A contrario, la supériorité des solutions libres ne réside pas dans leur gratuité, mais dans leur pérennité et dans les libertés que la license t’accorde : outre le droit de copier, diffuser le logiciel, tu peux le modifier, le corriger (ou de la faire faire par qqn), et meme diffuser ces modifications.

                  (petit détail, SPIP et Mambo sont tout deux sous license GPL)

                  Répondre à ce message

                  • Joomla... SPIP... ou une solution payante ? Le 15 décembre 2005 à 13:02

                    Après avoir lu tous les échanges, je suis encore hésitant entre SPIP et MAMBO/Joomla. On est le 15 décembre. J’aimerais donc savoir qu’est ce qui a changé dans SPIP d’un côté et Mambo/Joomla (1.4 ?) de l’autre par rapport aux inconvenients que vous avez tous mentionnés ?

                    Merci

                    Répondre à ce message

                    • Joomla... SPIP... ou une solution payante ? Le 20 décembre 2005 à 13:50 , par Thierry Bothorel

                      Pour l’instant rien si je ne m’abuse, les releases ne concernent que des corrections de bugs ou de sécurité.

                      Répondre à ce message

                      • Joomla... SPIP... ou une solution payante ? Le 20 mars 2006 à 02:05 , par AniMo

                        Histoire de mettre à jour cette discussion, joomla est en version 1.8 et des efforts ont été faits pour optimiser le nombre de requetes sql et améliorer globalement la performance de l’outil ; des mises à jour de sécurité régulières sont arrivées après la sission avec Miro, et un audit de sécurité a été réalisé, dont le conclusions sont téléchargeables sur l’espace developer de joomla.org pour les developeur de composants. Joomlafish, le composant gérant le multilinguisme est sorti en version beta (fonctionelle) et nous attendons la version de joomla 1.1 qui devrait apporter un outil "final" pour cette version - meme si en attendant l’outil est qd meme sympa, j’avoue.

                        Le plus gênant en ce qui concerne joomla ! est bel est bien le rubriquage limité, l’impossibilité de poster un article dans plusieurs rubriques différentes et la non-gestion des mots-clés comme dans spip. Un composant "tag" est développé actuellement mais pas en open source, et payer pour une fonctionnalité basique présente dans des outils de blogs risque de laisser un gout amer aux utilisateurs. La gestion des commentaires est également mieux pensée dans un certain composant commercial…

                        Bref, il existe quelques frustrations à utiliser joomla aujourd’hui, malgrès le bien que j’en pense par ailleurs. Spip c’est aussi très bien, mais que voulez vous, les boucles ça me refroidit !

                        Répondre à ce message

                        • Bonsoir,

                          Merci pour cette discussion très intéressante sur les CMS SPIP et Joomla. Quelqu’un aurait-il un commentaire particulier à ajouter concernant Xoops. Il me semble Xoops est bien plus développé que SPIP bien que tout aussi complexe à mon goût. Qu’en pensez-vous ?

                          Merci.

                          Fred

                          Répondre à ce message

                    • SPIP... ou Ez publish ? Le 20 juin 2008 à 14:56 , par Stella

                      Pour ma part, j’avais fait créer le site http://wwwtourisme-deux-sevres.com sous SPIP et j’envisage de le refondre sous ez publish. Je viens de faire un test avec la réalisation du site http://www.emotion-marais-poitevin.fr fait sous ez publish, et ce que j’apprécie dans ce cms, par rapport à SPIP c’est :
                      -  gestion multi site
                      -  bibliothèque d’images
                      -  intranet / extranet
                      -  photos ajustées automatiquement
                      -  graphisme + complexe possible
                      -  interface simplifiée pour prestataire possible
                      -  gestion des langues plus adaptée
                      -  gestion des emplacements d’articles
                      -  rewriting automatique
                      -  description mots clés par page
                      -  arborescence révisée en toute autonomie
                      -  langage html
                      -  design de l’interface pas top
                      -  gestion des permissions des utilisateurs
                      -  norme W3C
                      -  Possibilité de blog

                      Si quelqu’un connait ez publish en profondeur ? Je suis preneuse d’infos complémentaires sur les limites de ce cms avant de l’uiliser sur le site http://www.tourisme-deux-sevres.com. Merci !!

                      Stella

                      Répondre à ce message

                • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 17 décembre 2008 à 23:21 , par laurent

                  Bonjour,

                  J’ai utilisé pendant des années spip pour un site communautaire (http://www.fm-fr.org). J’appréciais sa flexibilité et le fait que l’on puisse facilement utiliser ce CMS sur un modèle de site existant sans tout remettre en question.

                  Je suis en train de le migrer sur une plateforme Joomla, plus intégrée. Ainsi je vais pouvoir utiliser le forum phpbb avec Joomla en un système intégré (seule connexion etc…), ce qui n’existe pas sur spip.

                  En fait, je trouve que Joomla offre plus de fonctionnalités que spip et surtout plus de facilité. Tout se gére par téléchargement et activation depuis le tableau d’administration sans qu’il y ait de hardcoding à faire. Donc simplicité de mise en oeuvre.

                  Alors on peut parler des thèmes ou templates. Devant l’éventail de choix libres que propose Joomla, on ne peut qu’être séduit.

                  Je pense que spip était très novateur au début mais qu’il est resté réservé aux passionnés d’informatique. Joomla me parait plus professionnel tout en étant plus accessible.

                  Répondre à ce message

            • Hello j’ai bien vu la date de 2005 mais j’aimerai ajouté qu’avec SPIP il est possible avec des plug-in et très facilement installables de gérer des groupes d’accès restreint, d’implémenter une barre typographique beaucoup plus complète (gestion des liens vers autres rubriques, ancres, etc…)de gérer des galleries photos… Les plug-in, il faut vraiment s’y intéresser car il apporte vraiment tout ce que SPIP n’a pas en Natif, et il y en a vraiment pour tous les gouts !!

              Répondre à ce message

        • Joomla... Gestion des droits... Le 2 mai 2006 à 20:55 , par Cdrik

          En réponse à vos remarques sur l’absence de gestion avancée des utilisateurs, il existe depuis peu un composant tout à fait sympatique, et très simple d’utilisation, nommé GMAccess. Vous trouverez de plus amples informations sur le forum Joomla.fr. Personnellement, je l’ai testé, et il fonctionne vraiment super bien.

          Sinon, je suis tombé sur ce site en effectuant une recherche pour savoir si on pouvait convertir un site spip vers un site Joomla. Je ne rentrerai pas dans les détails du pourquoi cette démarche, mais personnellement, je suis vraiment tombé sous le charme de Joomla… et un peu rebuté par les boucles de Spip :-)

          Si vous avez la connaissance du script de conversion, je suis vraiment preneur ;-)

          Cdrik

          Répondre à ce message

          • Joomla... Gestion des droits... Le 3 mai 2006 à 22:38 , par Thierry Bothorel

            Merci pour GMAcess, çà tombe bien je cherche ce genre d’extension en ce moment (pour l’instant j’avais trouvé JACLPlus).

            Pour le transfert SPIP->Joomla je crois qu’il ne faut pas rêver. Le contenu des articles dans SPIP n’est déjà pas stocké en HTML, dès le point de départ çà coince !

            Répondre à ce message

            • Joomla... spip Le 19 juillet 2006 à 23:09 , par kumax

              Je suis très content des comparaisons faites sur ces deux CMS. J’ai l’impression que pour chacun d’entre eux, les avantages sont vites "gâchés" par les inconvénients. Donc le choix doit se fiare en fonction des beoins du site. Maintenant qu’une nouvelle version de joomla a vu le jour, je voudrais savoir si quelqu’un a suffisament l’a testé pour savoir si les inconvénients se réduisent ou augmentent. Ma principale préoccupation est de savoir si joomla est devenu plus stable comme le prétendent ses développeurs. Je prépare la mise en place d’une base de données contenant les publications scientifiques de notre faculté et la gestion des inscriptions pédagogiques en ligne. Notre site actuel est fait avec spip et marche bien. Mais vu les nombreuses fonctionnalités qu’exige notre nouveau projet, mon collaborateur penche pour joomla tandis que je redoute la stabilité tout en fémissant pour la maintenance. La solution que nous somme en train d’étudier et la crétion d’une nouvelle base de données supportant joomla qui prendrait en charge les inscriptions pédagogiques et la mise en ligne des mémoires et thèses tout en maintenant, dans le même site, la première base et la partie sous spip. J’aimerai savoir si cette option est réalisable et quels sont les rsiques. Je vous prie d’aggréer mes sincères remerciements.

              Répondre à ce message

    • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 8 décembre 2009 à 15:33 , par shantee

      Mais maintenant avec l’arrivée de la 1.6 de Joomla , vos spip et compagnie ne font vraiment plus le poids :)…en ce qui me concerne j’ai choisi joomla pour tous mes sites et blogs et je ne le regrette pas ^^

      Répondre à ce message

  • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 26 septembre 2005 à 18:18 , par Mbuet

    Je suis totalement novice et j’ai trouvé votre comparatif tout ce qu’il y a de meilleur du moins entre Mambo et SPIP. Votre analyse me permet maintemant de mieux appréhender les aspect de fond dans un CMS. Pour des raisons professionnelles j’ai demandé à deux personne de plancher sur les facilités d’adapter un Template sur Mambo et su eZpublish (je ne sais pas si vous le connaissez).

    Merci pour beaucoup !

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 26 septembre 2005 à 23:27 , par Thierry Bothorel

      Bonjour,

      attention, l’objet ce cet article n’était pas de faire un comparatif des fonctionnalités, loin s’en faut, mais de lister toutes les réflexions, différences et problèmes que j’ai pu rencontrer en essayant d’utiliser ces deux CMS pour l’établissement d’un site web personnel.

      Il y a bien d’autres aspects qui vont rentrer en compte pour un site plus ambitieux, et pour chaque aspect les options sont nombreuses. Par exemple, avez-vous besoin d’un grand nombre de sous-rubriques ? Prenons juste ce cas pour voir que la comparaison n’est pas facile :

      Joomla ne gère que 2 niveaux de catégories (les sections et catégories), alors que SPIP n’est pas limité. D’un autre côté dans Joomla, l’affichage et l’organisation des menus peut être complètement indépendante des rubriques dans lesquelles sont rangées les articles, ce qui permet de « simuler » plusieurs niveaux de rubriques.

      Indépendamment, imaginons que vous vouliez que votre site puisse facilement être syndiqué par d’autres sites. La génération automatique d’un flux RSS par rubrique permet à SPIP d’offrir facilement à d’autres webmestres d’agréger une partie seulement de votre site. Par exemple, un webmestre qui essaie de regrouper sur son site tout ce qui se dit sur SPIP m’a demandé la semaine dernière s’il pouvait agréger les articles de mon site sur le sien, mais seuls les articles sur SPIP l’intéressaient. Il m’a suffit d’éclater la rubrique CMS en deux, SPIP et Mambo, et le tour était joué !

      Comme vous le voyez, la réflexion sur l’utilisation de chaque fonctionnalité peut nous emmener très loin !

      Répondre à ce message

      • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 28 octobre 2006 à 14:42 , par julie

        Voici deux exemples de sites réalises sous JOOMLA par l’agence web HOB-FR

        http://www.redac-recours.com et http://www.evebuscaglia.com

        deux exemples interressants pour montrer a quel point l’utilisation du CMS Joomla permet de créer des sites pro complements differents les uns des autres. Gros interets pour les entreprises qui souhaitent pouvoir disposer d’un site internet dynamique facilement administrable. Une simple connaissance des outils bureautiques suffit pour mettre a jour en temps du contenu sur les sites.

        Pour ceux qui souhaitent constuire eux-mêmes leurs sites, des compétences de base du monde internet sont largement suffisante pour pouvoir mettre en ligne en quelques jour son premier site sous Joomla. La communaute française est très fournie, et vient en aide a tous ceux désireux de se lancer dans l’aventure. Pour les créations de templates (environnement graphiques) simples, il existe de tres bons tutoriaux (avec NVU par exemple), et il est possible de commander auprès des ssii compétentes une création de template sur mesure.

        JOOMLA a été construit sur les bases du cms MAMBO. Un après la scission, un énorme travail a été crée au sein d’une fondation, et JOOMLA est a l’aube d’un jour nouveau avec la mise en ligne de la béta de la nouvelle version 1.50, très très riche en nouveautés….. Une démo de cette nouvelle version de JOOMLA 1.50 est visible en suivant ce lien.

        Julie

        Répondre à ce message

    • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 27 septembre 2005 à 11:35 , par Nadir

      bonjour, j’utilise Mambo sur mon site perso et je dois dire que c’est le meilleur choix à l’heure actuelle.

      Je dois dire que pour répondre à un simple besoin de blog, SPIP ne me semble pas adapté. Autant utiliser un vrai outil de blog !

      je me suis amusé à faire un comparatif des outils de Blog, visible ici : http://nadir.is.online.fr/index.php/content/view/30/26/

      pour moi il faut regarder du coté de : DotClear, b2evolution

      Répondre à ce message

    • Bonjour, à tous et tout d’abord, merci à Thierry Bothorel pour ce retour d’experience très intéressant.

      J’ajouterais à cet article qq considérations sur la customisation : création/intégration d’une charte graphique ou ajouts de fonctionnalités…

      Mambo/Joomla est beaucoup plus séduisant que SPIP et permet de créer en 15 mn un portal vraiment professionnel, avec une interface d’administration alléchante. A contrario, les squelettes proposés avec le SPIP par défaut paraissent bien pauvres.

      Pourtant, passés les premiers instants de joie lors de la découverte de son mambo, on en revient assez vite : gourmandise en terme de ressources (CPU, nombre de requetes SQL par page, et surtout espace disque), sécurité défaillante, complexité de maintenance (cf l’article au dessus etc…)

      Qu’il s’agisse d’un site perso, ou d’un site développé par une entreprise pour un budget modeste, une partie des développements web (la majorité ?) sont assurés par des débutants, ou des personnes peu expérimentées, d’où multiplication des risques d’ajouter des trous absents de la version utilisée, et obligation de mises à jour perpétuelles car des pb de sécurité sont découverts tous les jours.

      La grande force de SPIP par rapport aux autres CMS (je parle des CMS de base type Xoops, phpNuke, NPDS(?) et non pas des produits CMS fondés sur Zope et CMF) tient justement dans son langage de création des pages, qui permettent de manier simplement les types de contenus de la base (articles, liens, breves…) sans produire de ligne de code php, ni d’instancier soi-meme la connexion, générer les requetes, traiter les données submittées, donc en minimisant les risques d’erreur ou de trou de sécurité ajoutés par le développeur. La pléthores d’Add ons disponible fragilise d’autant les CMS à la Mambo.

      Pour certaines fonctionnalités avancées (ou mode) : newsletter, géolocalisation, galeries photos interactives…, de nombreuses contributions existent : jeu de squelettes particulier ou bien intégration dans SPIP de composants libres remplissant ces fonctionnalités.

      En conclusion (c’est un développeur qui parle), il me semble que paradoxalement, le temps gagné lors de l’installation d’un Mambo-Nuke et consors est vite perdu en maintenance, restauration etc… L’utilisation d’un SPIP réclame, au début, un peu plus d’huile de coude qu’un Mambo/Joomla mais permet d’aller plus loin et surtout la perennité du site est bien supérieure.

      C’est pourquoi dans notre société (nous sommes une SS2L), pour les petits développements nous préférons généralement SPIP et non pas des Mambo ou autre solutions déjà pretes. (sinon, on préférera un Zope/Plone ou un eZ-publish)

      PS : eZ-publish est plus qu’un CMS : il s’agit aussi d’un framework, c’est à dire d’un véritable environnement de développements, ce qui permet (à condition d’etre développeur) de le customiser facilement et efficacement. (à ce niveau là, on touche l’une des limites de SPIP : le caractère intrusif de certaines modifications dont le recours au mes_fonctions.php3 est insuffisant ; ce pb est aussi présent (voire encore +) avec Mambo : cf Mambelfish.

      Répondre à ce message

  • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 14 février 2006 à 14:35 , par Marie-Noëlle Baechler

    Bonjour et merci pour cet article très intéressant et fort bien rédigé.

    C’est peut-être paradoxal, mais j’ai fait le chemin inverse, à savoir que j’utilise Joomla pour mes propres activités après avoir longemps examiné SPIP. Les trois éléments qui m’ont décidée est que je ne voulais pas devoir toucher la moindre ligne de programme pour mon propre site (et la mécanique des squelettes n’est pas claire du tout pour moi), le fait que j’avais besoin de pouvoir trouver des templates tout faits, le fait que je voulais pouvoir réserver certaines pages de mon site à des utilisateurs enregistrés et, enfin, que j’avais besoin d’un forum en bonne et due forme.

    Il n’y a pas de doute que Joomla a aussi des inconvénients. Vous en relevez quelques uns. Celui qui m’a le plus fait hésiter est le nombre fixé à priori de niveaux de rubricages. Il y a aussi un risque lié au fait que l’équipe de développeurs a quitté l’entreprise qui la financait et qu’elle doit maintenant s’auto financer.

    Je suis satisfaite de mon choix, mais il n’y a aucun doute que c’est à regrets que j’ai fini par opter pour une autre solution que SPIP, alors que j’ai vu combien il est pratique.

    Répondre à ce message

  • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 29 mars 2006 à 15:00 , par Gerard

    Bonjour,

    Tout d’abord bravo pour ce comparatif qui répond assez bien aux questions que je me suis moi-même posé avant de réaliser mon site perso. En effet, j’ai à peu prés les mêmes critères que vous (faineant et mauvais designer) avec en plus débutant en inormatique et j’ai également hésité au moment où j’ai voulu passer mon site sous un CMS (hésitation entre SPIP et Joomla).

    Finalement je suis passé sous joomla et je vous rejoins car j’ai pu (avec pas mal de galères) avoir le même "look" que mon ancien site (initialement développé avec dreamweaver et ftp). l’adresse du site actuel (sous joomla 1.07) est www.polar-hardboiled.info.

    J’avais choisi joomla car dans mes articles (pour l’instant je suis le seul à publier) je voulais mettre pas mal d’images, je n’avais pas besoin de beaucoup de niveau de rubriquages… Au début, tout était beau et je découvrais toutes les possibilités de joomla (avec parfois plein de petit gadgets pour faire beau) et puis à la longue, ce qui s’avérait "marrant" à tester est devenu galère car les versions de joomla évoluent (le passage vers joomla 1.08 n’a pas marché), l’editeur Wysiwyg marche une fois sur deux, le site me paraît plus lent qu’au début et c’est vrai que la maintenance fini par poser des problèmes.

    Mon propre Rex après 3 mois d’utilisation de joomla tent à me faire conclure que la puissance potentielle de joomla (réelle si l’on veut y consacrer du temps) se fait au détriment de la simplicité d’utilisation (qui paradoxalement est ce qui m’avait fait pencher au début). De plus, pour avoir fréquenté quelques forums de joomla, j’ai parfois l’impression qu’avec joomla, c’est plus la forme qui est mise en avant que le fond.

    Du coup, depuis quelques temps, j’essaie de voir si je peux :

    1. faire migrer mon site de joomla vers SPIP ; d’après vous est-ce possible et pertinent

    2. obtenir le même design que mon site actuel avec SPIP (que je teste en local pour l’instant)

    Merci de me faire part de vos conseils (avisés)

    Répondre à ce message

    • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 7 avril 2006 à 21:34 , par Thierry Bothorel

      faineant et mauvais designer

      He Ho, faut pas pousser non plus, arf !

      C’est vrai Joomla est tellement facile à modifier l’apparence que forcément la quantité d’informations sur ce sujet est plus importante en proportion que SPIP. Encore que sur ce sujet, je me pose quelques questions. Je suis en train de me remettre dans Joomla en ce moment pour faire le site d’une école, et je parcourais la gallerie de template visible sur Mambohut. Je n’ai pas eu le courage de tous les faire, mais je n’en ai pas trouvé un seul qui utilise un menu à base d’images comme on pourrait le faire “à la main”, où à l’aide des boutons flash. Sentir des entiers battus semble le plus difficile.

      Migrer son site ? Si vous n’avez pas énormément d’articles, à la main comme je l’ai fais, un copier de la fenêtre d’édition des articles de Mambo (fenêtre wysiwyg) dans celle de FckEditor pour SPIP, ou directement coller le code html dans la zone de saisie si on utilise pas d’éditeur wysiwyg, puis corriger un à un les petits défauts. Mais je n’avais quasimment rien à transférer :-/ Ecrire une "moulinette" pour faire le transfert vous prendra plus de temps et ne vaut le coup que s’il y a une très grosse quantité d’articles à transférer. J’ai vu il y a quelques temps une moulinette sur SPIP-contrib pour importer des articles en fichiers texte délimité dans SPIP.

      Remarque au passage sur Joomla. Je viens à peine de me remettre dedans et déjà je coince sur une demande. On voudrait que certaines personnes ne puissent proposer des articles du FrontEnd QUE dans les catégories dont ils ont la charge, et çà, impossible par défaut avec Joomla. J’ai commencé à tester le composant JAcl pour cela, mais je peux déjà dire bye bye à la facilité de mise à jour (encore plein de fichiers Core modifiés), et je n’en suis qu’au début …

      Répondre à ce message

      • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 8 avril 2006 à 07:31 , par Le Lynx

        Bonjour,

        je suis aujourd’hui comme beaucoup en train de me tâter… SPIP ou JOOMLA, JOOMLA ou SPIP. Je partais d’un site fait en dreamweaver et FTP,le contenu est riche, des dizaines de pages et de réflexions, il est fait en cinq langues, les pages ne sont pas faites en modèles, et donc je dois tout refaire chaque fois que je fais une modif, çà n’est plus possible.

        J’ai fait l’élastique entre le contenu important qui était quand même le plus important (à mes yeux !) et l’envie que le site représente ce que je voulais écrire.

        J’étais parti il y a une semaine à essayer SPIP( sagesse-primordiale.info) pour la souplesse du php et l’administration du site via panneau d’admin, php que je ne connais pas du tout sinon une newsletter, un livre d’or, un forum en phpBB etc.. enfin des trucs touts prêts.

        Ce que je n’aimais pas à priori sur SPIP, c’était le design, et voilà qu’on me dit hier JOOMLA est un CMS puissant, beaucoup plus beau dans ses templates( c’est vrai)

        Je suis le seul dans mon site à écrire le fonds et la forme , et il y a un autre administrateur qui ne fait que le fonds mais qui ne capte rien au webmastering.

        L’idée que j’avais de prendre SPIP était que je réduise ce temps de mise en forme ce qui est visiblement le cas des CMS et du CSS ( que je n’utilise même pas encore)

        alors ma question : mon site n’est pas collaboratif, il est en plusieurs langues, il a besoin de répertoires qui grandissent et de sous-répertoires ( menu déroulant) , il n’a pas vraiment besoin d’images en tout cas ce n’est pas axé là-dessus. Il y a des pétitions en ligne, j’ai besoin de créer un annuaire, je ne sais pas utiliser photoshop ou PSP etc… et l’url rewritting est très important pour moi si je choisis aussi de faire des brèves ou des articles. L’anti-copyright et l’anti aspirateur aussi… et le fil RSS que je n’ai pas encore fouillé me plaît.

        Avec toutes ces infos, vous qui êtes plus au fait de tous çà ! Que feriez-vous ?

        Merci pour votre aide et ce site qui m’aide bien dans ma jeune réflexion…

        A Bientôt

        Répondre à ce message

        • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 8 avril 2006 à 14:51 , par Thierry Bothorel

          Bonjour,

          Rapidement :

          - non collaboratif : pas de préférence

          - plusieurs langues : SPIP ou JOOMLA avec JoomlaFish. J’ai une petite préférence pour SPIP qui gère le multilinguisme en natif coté administration du site, mais pour que les squelettes en tirent parti il faut les modifier manuellement (cf. mon article Guide pour un site multilingue sous SPIP)

          - Répertoire avec arborescence complexe : SPIP clairement, bien qu’on puisse “simuler” une arborescence complexe avec Joomla à l’aide de menus personnalisés qu’on ne rend visible que sur certaines pages. Par exemple l’item d’un menu de la page d’accueil affiche la cartégorie 1A (section 1 Categorie A) en affichage Blog. Pour cette page uniquement on crée un menu contenant l’items 1B, toujours une catégorie de la section 1, qui affichera la catégorie 1B en Blog, mais par le jeu de la navigation par menu, donnera l’impression d’être une sous catégorie de 1A.

          - Images : pas de préférence.

          - Pétitions : SPIP (ne pas confondre avec les sondages, qui eux sont disponibles nativement dans JOOMLA).

          - Annuaire : ??

          - url rewritting : les deux le font

          - L’anti-copyright : ??

          - l’anti aspirateur : je ne vois pas comment on peut bloquer l’aspiration d’un site. Pas mal d’outils permettent de ne pas tenir compte du fichier robots.txt. Le moyen le plus efficace que j’ai vu est un site qui testait la rapidité de visite entre chaque page, bloquant automatiquement tout programme essayant de récupérer tout le site.

          - le fil RSS :les deux le gèrent.

          Répondre à ce message

          • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 9 avril 2006 à 20:42 , par Le Lynx

            Merci, je commence à y voir un peu plus clair :

            pétitions : signature de pétitions en ligne anti-copyright : anti-copiage bien sûr ( mis en place d’un script pour)

            enfin le menu m’intéresse avec 2 niveaux de profondeur

            catégorie 1 catégorie 2 catégorie 3 catégorie 4 catégorie 5 etc…

            et ensuite catégorie 1 sous-catégorie 1A sous catégorie 1B etc ??

            et puis sous-catégorie 1A fichier 1 fichier 2 etc…

            c’est possible sous joomla ?

            Bonne soirée

            Répondre à ce message

            • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 9 avril 2006 à 22:34 , par Thierry Bothorel

              Euh, oui, en suivant le méthode de mon message précédent. On est pas obligé de faire correspondre l’arborescence des menus à celle des sections/catégories.

              Le seul point à faire attention si on fait cela est d’éviter d’utiliser les pages Joomla qui affichent les catégories contenues dans une section puisque cela ne correspond plus à la hiérarchie qu’on veut présenter. Il faut aussi enlever les liens automatiques ’Suivant’/’Précédent’ qui permettent de passer d’un article à l’autre dans la même section ou catégorie, pour les même raisons.

              Répondre à ce message

  • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 6 septembre 2006 à 19:25 , par Laurent

    Cet article est très bien fait. Le seul point qui n’est pas abordé est la durée de vie des CMS. Quelles vont être les longévités de Joomla et de SPIP, voila la vraie question. Si on construit un site impliquant des centaines de rédacteurs et des milliers d’articles, on ne va pas s’amuser à passer d’un système à un autre tous les deux ans. Il faut aussi que la transitions entre responsables et webmestres puisse être assurée facilement.

    Ces questions de pérenité m’on fait opté pour SPIP, à cause de son adoption par la communauté francophone, les administrations, le monde éducatif (ou on trouve davantage développeurs). La scission Mambo/Joomla ne m’a pas du tout rassuré quant à sa pérénité.

    Pour conclure, je mentionne qu’avant SPIP, j’ai fait des essais sur Plone : j’y ai englouti trop de temps sans pouvoir montrer grans chose. La progammation en python, ce n’était vraiment pas pour moi

    Répondre à ce message

  • J’utilise les deux : SPIP et JOOMLA (après avoir essayé MAMBO). Seulement moi, j’ai choisi JOOMLA, pour les principales raisons suivantes :

    - Les plugins de SPIP 1.9 ne sont pas pret (en plus comme tu le dits dans ton article (très bon et juste), il y aura toujours du retard de mise à jour sur les plugins et … donc égalité entre SPIP et JOOMLA au niveau des mises à jours.

    - la partie admin de joomla est fabuleuse, énormément puissante et très simple, l’admin SPIP est plutot figé, il faut taper dans le code (Beurk !!!) : avantage JOOMLA.

    - je ne commente pas l"aspect squelette qui ne me pose aucun problème dans les 2 environement (c’est peut être plus facile avec SPIP d’arriver à ces fins).

    En conclusion, mes sites sous SPIP devraient bientot passer sous JOOMLA.

    P.S. : as tu des problèmes de SPAM dans tes forums SPIP ? sur les miens, c’est l’horreur

    Répondre à ce message

    • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !................JOOMLA pour moi Le 19 octobre 2006 à 19:46 , par Thierry Bothorel

      Non je n’ai aucun SPAM, mais çà doit aussi être en rapport avec la notoriété du site. Plus t’es connu, plus t’attire les spammers.

      Répondre à ce message

    • j’ai une petite expérience avec SPIP, et je commence à m’intéresser à Joomla …

      Si dans un premier temps j’ai été plutôt impressionné par la partie admin de Joomla, j’ai du mal à trouver mes marques sur cet outil.

      Alors que je trouve très facile et rapide d’intégrer n’importe quel rendu graphique avec SPIP grâce aux squelettes qui sont plutôt simples à créer , avec Joomla il me semble moins aisé de personnaliser l’apparence du site …. mais peut-être que je me trompe.

      Comme exemple, voici le site que je voudrais passer sur joomla : http://www.aepm.asso.fr

      Je me demande jusqu’à quel point on est libre de créer : —> un titre en hypertexte —> un paragraphe en hypertexte

      —> mettre en introduction d’un article, un résumé en hypertexte avec une photo …..

      —> modifier l’apparence de l’élément du menu sélectionner, pour toujours savoir sur quel membre du menu on a cliquer .

      …..

      merci d’avance pour les réponses qui pourraient m’éclairer … et me permettre de choisir un CMS en connaissance de cause …

      Répondre à ce message

    • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !................JOOMLA pour moi Le 16 janvier 2007 à 12:27 , par Farze

      Je désire également migrer de Spip en Joomla. Existe-t-il une moulinette pour transférer les articles "spip" vers "Joomla" ?

      Répondre à ce message

  • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 29 décembre 2006 à 13:38 , par Yannick

    Bonjour !!

    Bon je suis ravi d’avoir trouvé cet article, puisque j’étais justement entrain de me poser la question entre laisser mon site sous SPIP ou le passer sous Joomla. Après avoir pas mal fouiné et lu de commentaires un peu partout je pense garder mon site sous SPIP. Sinon je remarque que SPIP selon vous souffre d’un défaut de mise en forme. Personnellement, je n’ai eu aucune difficulté à designer mon site sous SPIP, et le résultat est bien loin du template classique livré sous SPIP. Vous pouvez vous en rendre compte ici : http://gloum.net.

    En fait ce que je reproche le plus à SPIP actuellement ce sont :
    - L’absence d’éditeur WYSIWYG intégré
    - La propreté du code généré par SPIP (pas très en norme avec le W3C, notamment pour ce qui touche au CSS)
    - L’absence d’une corbeille pour gérer les suppressions de documents / articles / brèves / etc…

    Mais l’adoption de SPIP par une large communauté me donne l’espoir que SPIP n’est pas prêt de disparaitre et que tous ses petits défauts seront corrigés au fil des mises à jour.

    Répondre à ce message

  • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 16 janvier 2007 à 13:34 , par VV666

    Et bien c’est intéressant, mais vous ne croyez pas que vous utiliser une usine à gaz pour avoir "juste" un blog ??? Si vous voulez un CMS simple, légé, souple, qui gère les commentaires, les templates, etc, vous pouvez-essayer DotClear ou PlumeCMS.

    En plus, ils respectent les standards du W3C (Xhtml 1.1 et CSS 2.0) et sont compatible avec tous les navigateurs (IE5,6,7, Firefox, Opera, Safari, etc…)

    Répondre à ce message

  • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, Mouais. Pas convaincu encore Le 28 janvier 2007 à 03:51 , par Pablo

    Je suis à l’aise sur SPIP que j’utilise (disons avec lequel je développe des sites) depuis presque 4 ans (pas loin de ses débuts). Je suis les évolultions de Joomla car je cherche vraiment autre chose pour l’interface d’administration de SPIP.

    Mais…

    En regardant intensivement Joomla et SPIP, je crois que le second reste un très beau et bon produit de CMS. Je n’ai rien contre Joomla, au contraire mais je pense que la gestion d’une navigation croisée (matricielle) est beaucoup plus intuitive avec SPIP (malgré tout). Bien entendu je parle en connaisseur de l’un et découvreur de l’autre. Les squelettes de base de SPIP sont très bien pensés pour l’édition. Mais souvent l’on reproche sa froideur et le discours (inconscient) par rapport à Joomla est de profiter de templates plus ’beaux’… Je suis sceptique. Je crois que le design n’a rien à voir là-dedans.

    Je résumerai ainsi :

    • SPIP est un très bon CMS, très accessible • Joomla est très riche en fonctionnalités externes • Les deux peuvent avoir de très ’beaux’ designs (aucun rapport d’ailleur entre CMS et design) • SPIP gère très bien le multilinguisme • Joomla est trèsconvivial…

    Bref, quelle que soit la liste je ne m’en sortirai pas tant on trouve des points forts des deux côtés. Ce dont je suis certain c’est que je ne trouve pas assez d’arguments forts dans l’un ou l’autre des deux systèmes pour qu’un utilisateur en change. Toutefois, je commence sérieusement à découvrir Joomla mais je le fais plus par curiosité que par envie de changement.

    Le jour où l’un des deux proposera une killapp l’on pourra lancer un bon grand débat.

    Répondre à ce message

  • Il est dit dans les commentaires que le choix entre SPIP et Joomla doit se faire en fonction des besoins. Je voudrais donc savoir quelles sont les differences de fonctionnalités majeures entre les 2.

    Répondre à ce message

  • Intéressante analyse. Je suis le même genre d’utilisateur mais j’ai découvert Spip en premier et je viens d’essayer Joomla. Hou la la ! c’est trop compliqué pour moi. La morale de cette histoire est qu’on est toujours victime de sa formation. Par contre pour un CMS super faciel Wordpress qui est un blog peut avec certain thème (il n’en manque pas de gratuits) faire un très bon site perso.

    Répondre à ce message

  • Depuis septembre 2005 SPIP a énormément évolué : plugins, ... Le 3 décembre 2008 à 12:34 , par François Daniel Giezendanner

    Bonjour,

    Bel effort, mais cet article mérite une sérieuse mise à jour car depuis septembre 2005 SPIP a énormément évolué, en particulier avec l’adoption de la technologie des plugins, rendant obsolète nombre de vos remarques.

    Meilleurs messages

    FDG

    Répondre à ce message

  • J’avais commencé par SPIP, et depuis que j’ai essayé Joomla, je dois dire que mon choix se porte sans hésitation pour Joomla. C’est vrai que ma prise de main de joomla a été un peu longue. Mais désormais, pour la gestion des templates, la mise à jour des articles, l’intégration de videos, d’albums photos, pas d’hésitation, je ne reviendrai pas sur SPIP. Surtout lorsque vous créer un site pour un tier, la prise en main par celui-ci est beaucoup plus simple et plus agréable. Le système d’architecture des articles chez SPIP n’est vraiment pas pratique.

    Répondre à ce message

    • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 9 février 2010 à 19:08 , par David

      Personellement, xoops m’apparait le plus simple des CMS pour démarer. il est très facile à paramétrer. et les nombreux modules disponibles gratuits en font un cms très personnalisable. la communauté (fr et mondiale) est très réactive. Les réponses aux questions sur les forums sont très rapides. Spip : trop compliqué par rapport à joomla Joomla : trop compliqué par apport à xoops

      Répondre à ce message

  • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 10 janvier 2011 à 12:28 , par maurice

    Bonjour,

    A ce que viens de comprendre, les sites sous Spip sont meilleurs au niveau architecteure et ceux sous Joomla plus facile pour une maintenance des articles par des utilisateurs non informaticiens. Je viens d’être élu président d’une association à but scolaire et suis dans la situation suivante : Le site actuel, hébergé chez ovh, est vieillot. Une nouvelle version d’un site a commencé a être développé avec SPIP, avec une belle apparence. Le souci est que la société qui le développe vient de m’informer qu’elle va fermer à l’issue de la livraison prévue. Je connais par ailleurs une société qui maîtrise bien Joomla et probablement pas ou peu Spip.

    Mes réflexions sur un éventuel arrêt de développement en spip et le faire reprendre en Joomla, sont : 1) la pérennité de la maintenance : trouve-t-on facilement des sociétés travaillant sous Spip en province 2) le plus important à mes yeux, la facilité de mise à jour des articles, il me semble que Joomla est plus accessible pour des non-spécialistes

    Suis-je sur la bonne voie, ou vais-je subir une forte dégradation de qualité de présentation du site en passant en Joomla, sachant que les premières maquette Spip sont très jolies avec une page d’accueil composée d’une simple barre de menu horizontale et ensuite de trois colonnes d’images cliquables qui renvoient aux principales parties du site.

    Merci de vos avis éclairés, sachant que je ne mets pas dans la balance pour l’instant le coté économique de l’opération mais les seuls points techniques de design et la facilité des modifications par des utilisateurs.

    maurice

    Répondre à ce message

    • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 26 février 2013 à 23:49 , par Eric B

      Bonjour

      "…….et ceux sous Joomla plus facile pour une maintenance des articles par des utilisateurs non informaticiens."
      _ceci est malheureusement totalement faux.
      effectivement, si vous n’êtes pas Informaticien, il ne faut SURTOUT jamais utiliser Joomla.
      Prendre un truc comme iweeb, ou a la rigueurs Guppy….

      Mais Joomla est un Bidulle, un truc, une espèce de montre constamment mise a jour, en permanence, et ses mises a jour ne marche pas dans 80% des cas….a moins justement d’être informaticien ou agent au CEA !
      je ne parlerais même pas des failles de sécurité, incroyable, personnellement mon site Joomla c’est fait piraté 3 fois en deux ans ! Une véritable passoire ce CMS



      Bref Joomla n’est pas fait pour débuter , surtout pas !

      Ils y a 5646456846 contributeurs qui écrivent chacuns de leurs coté des Plug In, des Module ou des templates, c’est un beau mendié au final, ou vous y perdrez énormément de votre temps.

      L’exemple des mises a jours n’est qu’un exemples parmi des centaines d’autres !
      Sur bon nombre de forum Joomla, les "pros" te prendrons en plus pour un crétin invertébré si tu as le malheur de dire que tu ne comprend pas.

      Bref si tu veut te foutre dans la merde, ok , prend Joomla….-)

      Répondre à ce message

  • Joomla... SPIP, SPIP ... Joomla !, pour un site personnel Le 9 mars 2013 à 14:01 , par Eric B

    Bonjour
    Non, non et non, Joomla n’est pas un CMMS facile, non, non et non, joomla est extrêmement compliqué, de plus, sont ossature est développée, certainement, par des ingénieur du CEA.
    Se CMS n’est pas du tout sécurisé, il est extrêmement facile pour un pirate de hacker les sites Joomla, j’en ai fait l’expérience plus d’une fois !
    Sont seul point fort, mais qui disparait très vite face a sont manque d’ergonomie et de simplicité, c’est les Templates, qui lui donne un jolie aspect visuel.

    Mais hélas, c’est très chère payer l’aspect visuel de sont site. Effectivement, Joomla, du a sa conception sur trois pattes, est obligé d’être mise a jour en permanence.
    Ces mises a jour, évidement ne marches pas dans 90% des cas, lorsque vous avez installer des Modules et ce même payant.
    Car tout l’intérêt de joomla, hormis l’aspect graphique, c’est bien de pouvoir ajouter de l’interactivité, mais voila, ces modules , si ils sont développés par des bidouilleurs de génies, sont, dans bien des cas, totalement incompréhensible à l’installation ou à l’utilisation….
    Quant ils ne sont pas purement et simplement abandonnés, ce qui vous empêches de mettre a jour votre site, puisque le module a jour n’existes plus, et souvent les équivalent sont si différents, qu’ils vous faudra repasser des heures, des milliers d’heures, a essayer de comprendre leurs fonctionnement !
    Quand ce n’est pas de ce retaper les lignes de codes !

    Je ne parlerais même pas des "fanatiques" de joomla que l’on retrouve sur les forums et qui ne supporte aucunes critiques de ce CMMS bourré de bug ou de faille de sécurité.
    du coups, il ni a aucunes prises en compte des remarques, et bien souvent ils prennent les remarques pour des insultes….c’est vous dire le mode de réflexions de ces fanatiques, ceci explique peut être le pourquoi du comment quand au fonctionnement de ce CMMS.

    _ un exemple de truc incongrue qu’on rencontre sur le CMMS Joomla, du a la grande liberté des développeurs, , ici sur ce site, taper du texte en vert claire, vous allez me dire que c’est fun, et je risquerait de vous répondre que c’est tout simplement très chiant, car totalement illisible !

    Si au début je le trouvais bien, et que mes sites (7 sites internet) ont tous étés réalisés avec ce CMMS, je le regrette aujourd’hui amèrement.
    Des nuits blanches a ce battre avec tel ou tel Module, avec tel ou tel template, avec tel ou tel mise a jour branlante.
    Bref je ne suis pas de votre avis et ne rejoint pas votre enthousiasme devant ce CMS patché, corrigé, re patché et re corrigé.
    C’est finalement une véritable attrape couillon et cella risque de vous couter extrêmement cher si vous avez développé comme moi, vos sites avec ce gadget ou chacun des développeur y va de sa petite ligne de commande…..
    Le fait qu’il soit gratuits n’est pas une excuse, il m’arrive de faire des spectacles gratuits a des enfants malades, et je peut vous garantir que mes spectacles n’en sont pas moins bien que si ils étaient payants. :)

    Voila, c’était mon "petit" coup de gueule face a Joomla que j’utilise depuis 5 ans… _

    Répondre à ce message

Répondre à cet article