Accueil > DIVERS > Jeux d’action en réseaux

Jeux d’action en réseaux

mardi 2 janvier 1996, par thierrybo

Je ne suis pas un fana des jeux d’action comme vous avez pu le voir d’ailleurs. Toutefois de temps en temps j’aime bien "me défouler" pour changer des simulations historiques. Il y a deux jeux qui restent sur mon disque dur :


The Need For Speed  : Ce jeu de course automobile est un des plus Fun que je connaisse. C’est avec lui que je me suis le plus "éclaté", connecté par modem ou liaison série.

Il s’agit d’une course automobile sur plusieurs types de routes aux Etats-Unis (campagne, ville, pistes). Vous avez le choix entre plusieurs modèles Grand Tourisme, d’un modèle Mazda à la Ferrari Testarossa et la Lamborghini Diablo. De plus, comme vous conduisez sur des routes normales, vous devez éviter le traffic et la police !
C’est difficile de décrire l’impression de vitesse qu’on ressent dans ce jeu (la version 2 est moins bonne pour cela). Un exemple d’un moment fort lors d’une partie avec un ami par modem. Manquant d’expérience, je lui "collais au c..." pour le doubler depuis un moment. Sans m’en rendre compte, il s’est mis sur la voie de gauche sur la route. Comme je ne voyais pas devant lui, il s’est rabattu d’un coup à droite, juste pour m’apercevoir que j’allais m’emplafonner la voiture qui arrivait en face. Comme dans un film policier américain !!

Descent et KALI Ce jeu n’est pas récent, mais je ne suis pas à la recherche de la dernière nouveauté.
DESCENTSCREEN.jpg (50291 octets)

DESCENT Dans ce jeu on conduit une espèce de petit vaisseau spatial armé jusqu’au dents à l’intérieur de dédales en 3D à l’intérieur d’une planète minière qui fonce vers la terre. Le but est de l’empêcher qu’elle ne la percute.

Personnellement je me défoule de temps en temps avec ce jeux (basic instinct !), donc je me fiche un peu du but. Dans ce cas le but est de se faire des frayeurs et de rester en vie le plus longtemps possible !
Contrairement aux jeux de type Doom ou l’action est en 2D, ici les couloirs ne sont pas droits et peuvent se tordre pour monter et descendre. Les passages secrets existent mais parfois les entrées normales sont tellement tordues qu’elles sont difficiles à discerner la première fois. Il y a bien une fonction Carte, mais qui est aussi difficile à utiliser car représentée en 3 dimensions.
La plupart des pièces sont quand même plates mais certaines sont cubiques et immenses. Par exemple il faut plusieurs secondes pour la parcourir de bout en bout, et parfois il peut y avoir un combat à l’extrémité de la salle sans qu’on le sache, sauf par le bruits des tirs.
Le jeu se résume alors à une partie de cache-cache entre vous et les autres vaisseaux à l’intérieur de la mine. Le vaisseau flotte dans les couloirs et peut se retourner sur lui même (tonneau) tout en tournant. On se surprend à se comporter comme dans un film policier à se planquer derrière un mur avant de tirer. L’erreur la plus courante est d’attendre dans un coin pour tirer. Le champ de vision est restreint et lorqu’on entend le sas s’ouvrir derrière vous, c’est déjà trop tard.... La meilleure protection c’est d’être en mouvement continuellement.

Descent multi-joueur.

Comme pour Need For Speed, je jeu prend toute sa saveur à plusieurs. Le plus simple, c’est la connexion directe, mais comme peu de gens sont prêts à déménager leur PC (moi y compris), j’ai beaucoup utilisé la connexion par modem. Avec deux modem à 33.6 bauds de chaque côté, je peux vous assurer que le jeu ne subit aucun ralentissement. Mais il y a un inconvénient majeur, on ne se retrouve plus qu’à 2 POUR TOUTE LA MINE, ce qui conduit à errer sans fin dans les dédales pour trouver l’autre. Cà lasse au bout d’un moment.
La solution réseau IPX existe. Malheuresement je n’ai jamais compris l’engouement dans les magazines spécialisés pour l’ IPX. Le plus souvent cela permet de relier jusqu’a 8 machines en réseau rapides. Mais comme je le disais plus haut, à part quelques fans dans les clubs et les salles de tests des magazines, très peu de personnes peuvent le pratiquer.

Il existe une dernière solution qui a mon avis est la meilleure, c’est la connexion par Internet. Je vois déjà votre bouche s’ouvrir pour s’écrier :<<mais avec l’IPX, on ne peut pas jouer sur Internet ?? >>. Oui c’est vrai, sauf si on dispose d’un moyen pour "leurrer" le jeu. C’est ce que je vous propose de découvrir avec KALI

Répondre à cet article | RétroLiens :0


Répondre à cet article