Accueil > INFORMATIQUE > Linux/Ubuntu > Est-il possible d’utiliser Ubuntu sans les paquets recommandés en 2017 (...)

Est-il possible d’utiliser Ubuntu sans les paquets recommandés en 2017 ?

dimanche 20 août 2017, par thierrybo

Depuis maintenant plus de 10 ans que j’utilise Ubuntu, j’ai vu passer vers 2008 le changement de la politique Debian vis à vis de l’outil APT. Par défaut les paquets Recommandé deviennet des dépendance standards. Sûrement certains packagers devaient inclure des paquets vraiment nécessaires en recommandé au lieu de les mettre en dépendance de base, ce qui au final devait causer quelques problèmes.
Du coup pour simplifier, on installe depuis cette date beaucoup plus de choses que nécessaire, mais c’est plus simple pour "Mme Michu".

Pourquoi je me préoccupe de çà ? Maintenant que j’ai un peu de bouteille sur Ubuntu (11 ans) et que j’ai sauté le pas il y a 3 ans pour héberger ce site sur un hébergement dédié avec maintenance d’une Debian, je me sens un peu plus à l’aise. De plus ça fait quelque années (je ne sais plus combien) que je n’ai pas fait une installation "propre" de mon système, et comme la prochaine version 17.10 d’Ubuntu (aka Artful) apporte une grosse modification avec l’abandon de Mir/Unity pour Wayand/Gnome Shell, je pense que c’est le bon moment pour une réinstallation complète. Même si Canonical projette de migrer le dash d’Unity vers Gnome à la première ouverture de session après la mise à jour.

Et si je réinstalle, autant démarrer "propre", en installant le minimum nécessaire. J’ai fait un test récemment en désactivant les paquets recommandés avant d’installer l’application gnome-twitch pour regarder des streams sur Twitch. L’application se lance mais vous ne pouvez rien regarder car il n’y a aucune extension pour l’affichage. Si j’avais tout installé avec les paquets recommandés, ça m’aurait installé en plus :

alors qu’un seul suffit. Ça peut paraître anodin, mais sur tout le système, le nombre de trucs inutiles qu’on installe ...

J’ai donc essayé de voir dans une machine virtuelle, ce que donne une installation à partir du cd netboot. Ce CD permet d’installer le minimum sur le PC, sans environnement de bureau. Pour les détails de l’installation, ce n’est pas compliqué, juste en mode texte. Pour plus de détail suivre le tutoriel de psycho cat. Comme je veux voir ce que ça va donner sur la prochaine version, il faut prendre l’image actuelle qui est en cours de développement, et donc il peut y avoir des bugs.L’important est de démarrer en choisissant "Command-line install" :

Au démarrage, après s’être authentifié, on va désactiver les paquets recommandés dans la configuration d’APT pour ne pas avoir à le saisir à chaque commande APT :

sudo touch /etc/apt/apt.conf.d/99synaptic
sudo echo "APT::Install-Recommends \"false\";" >> /etc/apt/apt.conf.d/99synaptic

Installation d’Ubuntu :

sudo apt update
sudo apt install ubuntu-desktop

Redémarrez la machine, authentifiez vous et ........ plantage. Avec la dernière version disponible le 20 août 2017 (mini.iso 2017-08-16 07:48), on reste bloqué sur cet écran après avoir saisie son mot de passe :

Donc à l’heure actuelle, ce n’est pas encore viable. J’avais essayé sur la version en cours (17.04) mais utilisant l’ancien Unity ça n’a pas de valeur pour la faisabilité pour la nouvelle version. J’avais relevé trois problèmes sur la 17.04 après l’installation :

- On n’a plus en haut à droite l’applet permettant de fermer la session, de redémarrer .... embêtant :
sudo apt install indicator-application indicator-appmenu indicator-session

- L’installation étant faite en minimale, le réseau est géré "à l’ancienne" dans /etc/network/interfaces. Pour retrouver le comportement normale, il faut ne garder dans le fichier que :

auto lo
iface lo inet loopback

et installer les paquets

indicator-network
network-manager-gnome

- Enfin le plus embêtant, le "HUD" du dash Unity s’affiche, mais ne trouve aucune application. Pour le coup ici le paquet manquant devrait être une dépendance et non pas juste un paquet "recommandé". Installer le paquet :

unity-lens-applications

Je ferais un nouveau test avec des isos plus récentes et je mettrai à jour cet article s’il y a des changements.

Répondre à cet article | RétroLiens :0


Répondre à cet article